Littérature / Lien entre Lorenzaccio, le Mythe d’Œdipe et Dom Juan

Lien entre Lorenzaccio, le Mythe d’Œdipe et Dom Juan

1) Dom Juan :

Nous pouvons considérer que la pièce Lorenzaccio est une réécriture du mythe de Dom Juan. En effet, nous pouvons remarquer des similitudes entre Dom Juan ou Le Festin de pierre. Il s’agit d’une comédie en cinq actes, en prose. Elle fut réalisée par Molière et jouée la première fois le en 1665. Dom Juan est une oeuvre éponyme, à l’instar de Lorenzaccio.

Nous pouvons remarquer que l’oeuvre Dom Juan relate la vie d’un personnage infidèle, séducteur et libertin. Il séduit les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. En cela, nous pouvons remarquer des similitudes avec le personnage de Lorenzo et celui du Duc. Tout deux sont libertins et agissent de manière immorale à l’instar de Dom Juan. C’est ce que nous pouvons constater lors de la scène d’exposition de Lorenzaccio. Celui-ci y réalise l’éloge du libertinage. Cette scène est comparable à la scène 2 de l’acte 1 de Dom Juan. En effet, Dom Juan réalise lui aussi, à travers une longue tirade, l’éloge de la débauche : «On goûte une douceur extrême à réduire par cent hommages le cœur d’une jeune beauté, à voir de jour en jour les petits progrès qu’on y fait ; à combattre par des transports, par des larmes, et des soupirs, l’innocente pudeur d’une âme, qui a peine à rendre les armes, à forcer pied à pied toutes les petites résistances qu’elle nous oppose, à vaincre les scrupules…».
Ainsi, nous apprenons que seule la conquête intéresse Dom Juan et que les jeunes femmes sont abandonnées dès qu’elles sont séduites. Nous pouvons rapprocher cette caractéristique au comportant du Duc Alexandre qui, après voir séduit la Marquise de Cibo se désintéresse d’elle.

De plus, Dom Juan est un personnage blasphémateur qui ne croit pas en Dieu. Nous pouvons donc le comparer à Lorenzo qui mal vu par le Pape au regard de ses actions immorales et parce qu’il est athée. Il déclare durant son monologue de l’acte IV scène 9 : «Lutter avec Dieu et le diable, ce n’est rien». On apprendra aussi que Lorenzo a décapité les statues de l’arc de Constantin.

Ensuite, nous pouvons noter que Don Juan est un jeune noble vivant en Sicile. L’intrigue de Lorenzaccio se déroule quand à elle aussi en Italie, mais cette fois à Florence. Dom Juan est également un homme qui aime les défis et qui n’a peur de rien. C’est ce que nous apprenons lors de la scène du repas avec la Statue du Commandeur. Il déclare en effet : «Non, non, rien n’est capable de m’imprimer de la terreur». Cette extrême confiance en lui nous rappelle le personnage du Duc dans l’acte 1, scène 3 de Lorenzaccio lorsque son entourage tente de l’avertir quand aux intentions de Lorenzo à son égard. Il n’y croit pas car il a trop confiance en lui.

Nous pouvons aussi remarquer que durant l’acte V, Dom Juan dialogue avec son père. Il semble repenti et converti. Mais on apprend que cette conversion est seulement un stratagème pour rentrer dans les bonnes grâces de son père et éviter les ennuis. Nous pouvons mettre cet événement en parallèle avec le double jeu de Lorenzo avec le Duc pour gagner ses faveurs et ainsi, atteindre son but plus facilement. Notons également que Lorenzo, à l’instar de Dom Juan est un personnage hypocrite. Ce terme a pour origine éthymologique un mot grec qui signifie «comédien». Don Juan avoue son hypocrisie durant acte V, scène 2 : «Il y a tant d’autres comme moi, qui se mêlent de ce métier, et qui servent du même masque pour abuser le monde». Parfois même violent, les deux personnages ont tous deux déjà commis un meurtre.

Nous pouvons également noter que Dom Juan est un personnage cynique qui utilise beaucoup le sarcasme. Comme Lorenzo durant par exemple, lors de l’Acte I scène 4, où il se moque de Sire Maurice et Valori. Enfin, nous pouvons remarquer que les deux personnages ont un destin tragique puisqu’ils meurent tout les deux.

2) Œdipe :

Nous pouvons également considérer que la pièce Lorenzaccio est une réécriture du mythe d’ Œdipe. Il s’agit d’un un héros de la mythologie grecque. Œdipe est principalement connu pour avoir résolu l’énigme du sphinx et pour s’être rendu involontairement coupable de parricide et d’inceste.
En effet, Œdipe assassine sont père. Nous pouvons relier cet élément au fait de Lorenzo assassine un membre de sa famille, son cousin, le Duc Alexandre. De plus, ils assassinent tout deux un membre important du gouvernement politique.
Nous pouvons remarquer que la notion d’inceste est présente dans Lorenzaccio et dans le Mythe d’Œdipe. En effet, le Duc Alexandre souhaite avoir des relations avec la tante de Lorenzo qui est par conséquent, aussi sa tante. Il s’agit donc d’une relation sexuelle entre membres de la même famille et donc d’inceste. Œdipe a quand à lui une relation avec sa mère. Enfin, nous pouvons constater qu’à l’instar de Lorenzaccio, Œdipe aura une fin tragique puisqu’il meurt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s