Composition : Le Patrimoine historique de Paris

Paris, ville millénaire est chargée d’histoire. En effet, celle ci est une ville très ancienne et possède un patrimoine très ancien qui date de l’Antiquité. Le coeur de Paris est l’île de la cité, aussi appelé fille de la Seine fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, il s’agit d’une ville royale. En effet Clovis fit de Paris sa capitale. Cette présence se remarque par la multitude de place royale présente à Paris comme la Place Dauphine. Au Celle-ci y a  laissé des traces de diverses natures qui constituent le patrimoine historique. Le mot patrimoine apparaît au XIIème siècle, pour désigner l’héritage transmis par un père à ses fils. Au XVIIIème siècle, sous l’influence de la philosophie des Lumières, le terme prend un nouveau sens. Il s’applique à un monument, avec l’idée que celui ci est l’héritage de son époque et qu’il soit être transmis aux générations suivantes.  Il s’inscrit donc dans le temps et dans l’espace.  Ainsi, la célébration de certaine fêtes, ou encore les traditions culinaires, peuvent être considérées comme un patrimoine à part entière. Ce patrimoine doit être valoriser et utiliser. Il  fait parti de l’identité collective. Il doit être rénové et transformé afin de répondre aux besoins présent. Nous pouvons nous demander, comment le patrimoine de Paris témoigne t-il à la fois de l’histoire de la ville mais aussi des différents rapport que les sociétés au cour de leur histoire ont entretenu avec ce patrimoine ?

Dans un premier temps nous évoquerons le fait que le patrimoine est le reflet du pouvoir politique et des évolutions urbaines. Ensuite, nous aborderons le rapport que les sociétés ont avec le patrimoine.

Tout d’abord, nous pouvons remarquer que le patrimoine est le reflet des évolutions urbaines et du pouvoir politique. En effet, à travers les différents aménagements réalisés sur Paris, nous pouvons constater l’évolution du patrimoine au fil du temps et son rôle au cours des différentes époques. Paris est avant tout une capitale royale. En effet, dès l’époque mérovingienne, les rois comme Clovis résident souvent à Paris. Les nombreuses places royales comme la place des Vosges, la place Vendôme ou encore la place de la Condorde témoignent de l’empreinte marqué par la présence des rois. A la fin du XIIème siècle,  Philippe Auguste fixe définitivement la monarchie à Paris. Il fait construire une muraille et une forteresse, le Louvre. Ce bâtiment n’a cessé d’évolué  au fils des siècle, chaque roi ajoutant, ou détruisant son architecture. . Le Louve illustre donc bien le patrimoine qui évolue au fils des siècles et des besoins. Il est important de noter que les rois s’affirment comme défenseur de la foi catholique. Ils favorisent l’art gothique et la reconstruction dans ce style de la cathédrale Notre-Dame. En effet, le pouvoir royale s’appuie sur l’Eglise. Sa présence est donc très forte comme en témoigne les bâtiments. Paris est aussi une ville au centre des révolutions. Pendant la révolution française, de nombreuses églises et symbole de la monarchie sont détruits. Comme la Bastille, forteresse qui protégeait la porte Saint Antoine et qui servait aussi de prison. Elle est prise et démolie le 14 juillet 1789. Cependant, pour sauver les oeuvres d’art, des musées sont crées. En effet, suite à la révolution, Le Louvre n’est plus une résidence, mais un musée. Par la suite Paris devient une ville républicaine. Prenons l’exemple de la Place de la République situé à l’est de Paris dans un quartier populaire, anciennement appelé Place du Château d’eau. Il s’agit d’une place majeure, au carrefour de 7 axes de circulation. Ce fut un lieu de rendez vous sociale mais aussi un lieu hautement politique. Sur cette place, il y a une statut de Marianne, réalisé par les frères Morice de 1880 à 1883. Il s’agit d’une statut imposante, de plus de 9 mètre 50. Sur celle-ci nous pouvons remarquer de nombreux symboles républicains, qui témoignent du changement de régime et des nouvelles mentalité. En effet, en plus de la présence de Marianne, celle-ci tient une branche d’olivier, symbole de paix, mais aussi La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Sur le piédestal, nous pouvons remarque le rappelle de la devise de la République français : Liberté, Égalité, Fraternité. Tout cet ensemble s’inscrit dans l’histoire de la révolution française mais aussi dans celle de la République française. Le peuple français avait besoin d’affirmer que c’est la République qui avait été victorieuse. Traditionnellement investie par les investigations syndicales, la place de la République est aussi le théâtre d’un pouvoir en place qui se met en représentation. De nombreux hommes politique y ont fait des discours comme Charles de Gaulle en 1958 ou Chirac en 2002. Au fil du temps, la ville de Paris change radicalement et adopte un nouveau visage. On assiste alors à une nouvelle approche du patrimoine en matière d’urbanisme. En effet, de 1853 à 1869, le baron Haussmann , préfet de la Seine est chargé par Napoléon III de moderniser Paris. Haussmann souhaite améliorer l’hygiène et la salubrité. Au nom de ça, il souhaite supprimer des quartiers. On assiste alors à la création de grands boulevards, de tel sorte qu’ils débouchent sur de grands monuments.  La création de boulevards a aussi un côté pratique du point  de vu de la sécurité, en effet, il est difficile de boucher un boulevard. Des quartiers entiers de l’ancienne ville sont rasés afin d’aérer, de créer des espaces verts ainsi que des grandes avenues. Les monuments anciens sont isolés et restaurés. Ils sont ainsi mit en valeur.

Enfin, abordons le rapport que les sociétés ont avec le patrimoine. C’est au XIXème siècle qu’on prend conscience qu’il faut valoriser ce patrimoine. Il peut être immatériel, ce qui correspond à l’ensemble des traditions et des pratiques culturelles qui caractérisent une civilisation. La tendance dominante est à la préservation du patrimoine. Selon l’impulsion donné par la loi Malraux de 1962, des secteurs sauvegardés sont mit en place, notamment dans le Marais. Les berges de la Seine ont été classées comme patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991, ce qui a fait du fleuve un axe centre de la ville. Le patrimoine est un atout essentiel de Paris, il s’agit en effet d’une des ville les plus visitées au monde par les touristes.

2 thoughts on “Composition : Le Patrimoine historique de Paris

  1. hm
    tu as publié la composition en entier? parce que le dernier paragraphe ressemble plutôt à ce que devrait être la deuxième partie :s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s